Trois grands chantiers sur les barrages de la Truyère

|||Trois grands chantiers sur les barrages de la Truyère

Trois grands chantiers sur les barrages de la Truyère

EDF Hydro poursuit sa dynamique d’investissement dans les ouvrages hydrauliques dont elle assure l’entretien et la maintenance sur les vallées hydroélectriques du Lot et de la Truyère.

En 2019, trois chantiers importants sont programmés : la rénovation complète du groupe de production n°1 de la station de transfert d’énergie par pompage de Montézic (5 M€) ; le remplacement des transformateurs et disjoncteurs de la centrale hydroélectrique de Lardit (1,9M€) ; les chantiers de Labarthe (2,1 M€). Pour l’ensemble de ces chantiers, EDF Hydro mobilise ses équipes internes d’ingénierie, de mécanique spécialisée et d’exploitation et fait aussi appel à des entreprises régionales dans des domaines de compétences spécifiques.

S’agissant du barrage de Labarthe, EDF Hydro continue d’investir pour maintenir et garantir un haut niveau de sûreté de l’ouvrage (rénovation de la vanne de fond et l’examen technique complet) et aussi préserver l’environnement avec le dispositif de débit réservé. Le dispositif initial de débit réservé de Labarthe (tuyauteries métalliques traversant le corps du barrage) n’étant pas en capacité de délivrer 2 m3/s, un nouveau dispositif de débit réservé est en cours d’installation. Dès que ce nouveau dispositif de délivrance du débit réservé sera installé, un second chantier débutera : celui de la rénovation de la vanne de vidange de fond de la rive droite.

Tous les 10 ans, les barrages de classe A, c’est-à-dire dont la hauteur est supérieure ou égale à 20 mètres (Labarthe mesure 68 mètres de haut) doivent faire l’objet d’un examen technique complet (ETC). On entend par examen technique complet l’examen de l’ensemble de l’ouvrage, y compris des parties habituellement noyées ou difficilement accessibles ou observables sans moyens spéciaux. L’examen technique complet d’un barrage concerne notamment le parement amont et les organes hydrauliques de sûreté de l’ouvrage.

Source : MEDIA12.FR – Créé le :

2019-07-19T12:21:21+00:00 19/07/2019|Revue de presse|