Le Fab Lab ouvre ses portes samedi 6 Octobre 2018 à Neyrac à partir de 14h

|||Le Fab Lab ouvre ses portes samedi 6 Octobre 2018 à Neyrac à partir de 14h

Le Fab Lab ouvre ses portes samedi 6 Octobre 2018 à Neyrac à partir de 14h

Pour sa 2e rentrée à la tête de l’IUT, Xavier Pumin a plusieurs projets importants sur le bureau pour étoffer les formations dispensées à Figeac. Entretien.

Comment s’est passée la rentrée ?

Les effectifs sont stables par rapport aux années précédentes. Nous avons 436 étudiants inscrits. Dans le détail, nous avons pour la première année 161 étudiants en commerce, 94 en mécanique et 111 en carrières sociales. En 2e année, ce sont 199 étudiants. Nous avons aussi quatre licences professionnelles avec 61 étudiants. Un chiffre qui peut encore évoluer.

Quel est le profil de vos étudiants ?

Il est intéressant de souligner que nous avons 45 % de nos étudiants qui sont boursiers et 11 % en attente d’une décision du Crous ; au final, plus de la moitié seront boursiers, ce qui est bien au-delà de la moyenne nationale. C’est une particularité de notre IUT qui joue un vrai rôle d’ascenseur social. Le 2e élément intéressant est l’origine géographique des étudiants : 30 % sont du Lot et de l’Aveyron. En tout 70 % viennent de l’Occitanie. Les 25 % des étudiants qui viennent parfois de loin, sont recrutés pour le département Carrières sociales qui n’existe pas ailleurs. À noter que nous avons aussi 7 % d’étudiants étrangers. Nous avons beaucoup d’étudiants à l’étranger avec le diplôme international DUETI à Uçak au Québec, à Humak en Finlande, à Valladolid en Espagne… Et depuis dix ans, nous avons dix à quinze étudiants chinois qui arrivent en janvier.

Quelles actions souhaitez-vous mener cette année ?

Les deux objectifs principaux que je m’étais fixés, c’est d’essayer de développer l’utilisation des pédagogies innovantes et d’autre part de raffermir les liens entre l’IUT et le territoire et ses entreprises. L’an dernier, j’ai mis en place deux groupes de travail, on a également étudié la mise en place d’une salle de pédagogie active. La grande nouveauté est qu’on a réussi à mettre en place des ateliers anglais, soit 8 heures pour chaque étudiant. Concernant les entreprises, on va déposer les statuts d’une plateforme collaborative.

Et côté projets ?

On a trois projets en cours : on va ouvrir une licence CPSI décentralisée à Rabat au Maroc pour former des technico-commerciaux. La convention va être signée en novembre, la première promo pourrait ouvrir cette année. On travaille pour le département GMP (Génie mécanique et productique) sur la fabrication additive en partenariat avec l’entreprise Five à Saint-Céré. Pour la prochaine rentrée, on va essayer d’ouvrir en alternance la 2e année de GMP.


Le Fab Lab ouvre ses portes samedi

Inauguré en mai dernier, le Fab Lab installé à Nayrac au sein de la plateforme de l’innovation et de la recherche de l’IUT ouvre ses portes au grand public ce samedi 6 octobre, à partir de 14 heures. Cet équipement du Grand Figeac est un outil novateur pour tout le territoire, comme l’expliquait le président Labarthe : «Ce lieu de développement et d’échange autour des technologies innovantes sera destiné aux entreprises, aux salariés, aux chercheurs, aux enseignants, aux étudiants, aux lycéens, aux collégiens et au grand public.»


Repères

Le chiffre : 436

étudiants > inscrits. Les effectifs de cette rentrée sont stables par rapport aux années passées.

2018-10-05T16:31:22+00:00 05/10/2018|Revue de presse|