Le conseil régional soutient les entreprises

|||Le conseil régional soutient les entreprises

Le conseil régional soutient les entreprises

Malgré de belles perspectives d’embauche, notamment dans le secteur de l’industrie, les entreprises peinent à recruter des salariés. À l’exemple de la SNAM. La Région peut intervenir avec un panel de mesures.

En visite dans le Bassin, Emmanuelle Gazel, la vice-présidente du conseil régional Occitanie, en charge de l’emploi, de la formation professionnelle et de l’apprentissage, a rencontré les forces vives de la SNAM, une entreprise dont le fort potentiel de développement bénéficiera des aides de la Région, tant en termes de recrutements que de formation de ses collaborateurs.

Malgré de belles perspectives d’embauches, le secteur de l’industrie peine à recruter des salariés. À Viviez, la SNAM ne déroge pas à la règle. «Dans l’immédiat, nous sommes en capacité d’embaucher quinze personnes en CDI, des opérateurs, techniciens et ingénieurs pour accompagner notre développement», explique Isabelle Cluzel, responsable des ressources humaines à la SNAM. C’est là qu’intervient le panel de mesures porté par le conseil régional. «Nous sommes au service des entreprises en les épaulant sur le recrutement et les nombreuses offres de formations en lien avec les profils recherchés», souligne Emmanuelle Gazel.

Recruter pour doper la croissance

Des dispositifs qui couvrent tous les champs du développement de l’emploi, de l’évaluation des besoins en personnel et du recrutement, en passant par la formation des salariés. Du sur-mesure adapté aux projets d’innovation et de développement des entreprises d’Occitanie. «Cette année, la Région a investi plus de 6 M€ dans ces mesures concrètes de soutien aux entreprises, l’an prochain, nous allons y consacrer près de 10 M€ pour que le recrutement de salariés ne soit plus un frein à la croissance des entreprises», a conclu la conseillère régionale.


SNAM : le développement est en marche

Acteur majeur du recyclage des batteries en Europe, la SNAM est en passe de relever de nouveaux challenges en développant considérablement ses activités sur le Bassin.

Aux récentes embauches qui lui ont permis de franchir le cap de 120 salariés à ce jour, auxquels vont se greffer les 15 personnes en cours de recrutement, les perspectives de développement pour les prochains mois sont résolument orientées au beau fixe avec 50 salariés supplémentaires à l’horizon fin 2019. Soit un effectif de 200 salariés qui sera réparti entre le site historique de Viviez et d’autres unités implantées sur le Bassin. Comme sur la zone du Centre à Decazeville, où les locaux autrefois occupés par l’entreprise Bourgeois seront mis à disposition de la SNAM dans le courant du premier semestre 2019 par la communauté de communes. Un nouveau site dédié à la diversification de ses activités puisqu’il sera consacré à la production de batteries neuves qui seront fabriquées à base de composants récupérés et se destineront au stockage de l’énergie. Activité prometteuse si l’on en croit les prévisions d’embauches qui tablent sur la création de plusieurs centaines d’emplois à moyen terme.

2018-12-19T09:24:54+00:00 19/12/2018|Revue de presse|