L’UIMM Occitanie ouvre son 4e centre à Cambes

|||L’UIMM Occitanie ouvre son 4e centre à Cambes

L’UIMM Occitanie ouvre son 4e centre à Cambes

Le 4e centre de formation de l’industrie de la région est sur le point d’ouvrir officiellement ses portes à Cambes, près de Figeac. Ce centre, rattaché à l’Union des industries et métiers de la métallurgie (UIMM), proposera deux formations en apprentissage d’une durée d’un an. Il s’agit de deux filières existantes, qui ont été relocalisées sur le site : un CAP Aéronautique option Structures, qui forme des ajusteurs monteurs de cellules aéronefs, et un Bac pro Technicien d’usinage.

100% d’insertion professionnelle

Les apprentis bénéficieront de 2000 m2 de locaux flambant neufs et d’un important parc de machines en usinage, choisies en concertation avec les entreprises du secteur, Ratier, Figeac Aéro…
Objectif ? Se doter d’un outil de formation parfaitement en phase avec leurs attentes et besoins. Les profils visés : de jeunes adultes, âgés entre 18 et 30 ans le plus souvent en reconversion professionnelle. La particularité de ces formations étant qu’elles sont ouvertes à des personnes déjà titulaires d’un CAP ou Bac professionnel, quel que soit le domaine.
« Malgré cette souplesse, nous manquons de candidats, ce qui explique que nous ne recrutions que de petites promotions », pointe Aurélie Monteillet, la responsable de l’antenne Lot Aveyron du pôle formation de l’IUMM Occitanie.

À la sortie pourtant, les taux de réussite et d’insertion ont de quoi fait pâlir d’envie plus d’un responsable de formation. « Nous enregistrons 100% de reçus et une insertion immédiate pour tous. » À l’horizon 2021, l’UIMM espère proposer de nouvelles formations autour des compétences en maintenance, mécanique, et peinture composite.
Béatrice Girard

Sur la photo : Une vue du nouveau centre de formation de l’UIMM Occitanie. DR.

 

Source : toulemploi.fr – Ingrid Lemelle – Publié le lundi 4 novembre 2019 à 18h30min – L’UIMM Occitanie ouvre son 4e centre à Cambes

2019-11-06T09:41:35+00:00 06/11/2019|Revue de presse|