Le Lot a misé sur son économie avec succès

|||Le Lot a misé sur son économie avec succès

Le Lot a misé sur son économie avec succès

– Le Lot teste et innove

Département rural certes, le Lot n’en est pas pour autant figé. Cette année qui s’achève est l’occasion de faire le tour d’horizon des activités mises en lumière en 2019 qu’elles soient artisanales ou industrielles, connues ou plus confidentielles…

On retiendra aussi deux initiatives inédites et innovantes, celles du Grand Figeac et de ses partenaires qui ont décidé de consolider leur besoin de recrutement en démarchant des familles en quête d’emploi installées dans le Grand Est de la France. Cette expérimentation a permis d’accueillir de premiers candidats.

Moins abouti, mais tout aussi inattendu, le projet de Cauvaldor a lui aussi créé la surprise en 2019, avec la perspective d’une Cité de la mode et des arts créatifs.

– Figeac Aéro a célébré ses 30 ans

Fringante trentenaire, la société Figeac Aéro fondée et toujours dirigée par Jean-Claude Maillard a célébré son anniversaire un peu en avance et en grande pompe le 28 mars 2019 avec la secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie, Agnès Pannier-Runacher venue inaugurer l’Usine du futur. “C’est l’atelier le plus moderne au monde dans le domaine du carter métaux durs du moteur d’avion diamètre 1 500/2 500” annoncé alors Jean-Claude Maillard qui a investi près de 40 millions d’euros dans ce bâtiment de 7 500 m2. Un pari rendu possible grâce au contrat de 500 millions d’euros décroché auprès du groupe Safran Aircraft Engines. “On a commencé il y a 30 ans avec 120 000 francs […] On n’avait qu’un truc : la volonté, l’envie. Je suis heureux car 30 ans après l’envie est toujours là” a assuré Jean-Claude Maillard.

 

– Thiot, leader de la physique des chocs

L’entreprise Thiot Ingenierie est un des leaders mondiaux dans la fabrication de canons à gaz, et le premier laboratoire privé de physique des chocs d’Europe. Elle conçoit également des machines de test pour les centres de recherches du monde entier et les industries aéronautiques, spatiales et de défense. En 2019, forte d’un effectif de 40 personnes, dont la moitié d’ingénieurs et de chercheurs, Thiot Ingenierie s’est agrandi sur son site de Puybrun, en réalisant un bâtiment à la pointe de l’innovation architecturale qui aura nécessité 15 mois de travaux.

– Ratier parie sur l’excellence

En mars, la direction de Ratier Figeac et son actionnaire américain Collins Aerospace ont profité de la visite de la secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Économie, Agnès Pannier-Runacher, pour annoncer l’extension du site figeacois et la création d’un centre d’excellence dédié aux hélices. Un projet ambitieux qui permet au fleuron industriel lotois de rapprocher la conception et l’innovation au plus près de la production.

- DDM MARC SALVET - Agnès Pannier Runacher, secrétaire d¿État auprès du ministre de l¿Économie, EN VISITE MINISTERIELLE CHEZ RATIER COLLINS FIGEAC Jean-François Chanut président de Ratier-Figeac ET VINCENT LABARTHE VICE PRESIDENT REGION OCCITANIE Visite ministérielle

〈…〉

Source : La Dépêche du midi – Publié le Le Lot a misé sur son économie avec succès

2020-01-10T10:52:04+00:00 10/01/2020|Revue de presse|