Figeac Aéro signe un marché stratégique avec MHI, l’un des plus gros groupes industriels au monde

|||Figeac Aéro signe un marché stratégique avec MHI, l’un des plus gros groupes industriels au monde

Figeac Aéro signe un marché stratégique avec MHI, l’un des plus gros groupes industriels au monde

Figeac Aéro vient de signer un coup de maître, en concluant son premier contrat avec MHI Canada Aerospace Inc. Il s’agit d’un programme stratégique valorisé à 23 millions de dollars pour la production de plusieurs pièces et sous-ensembles destinés à l’avionneur canadien Bombardier sur son programme Business jet global express.

MHI : l’un des plus importants groupes industriels au monde

« Pour la première fois de son histoire, Figeac Aéro décroche un contrat avec MHI Canada Aerospace, acteur majeur de l’industrie aéronautique. Celui-ci fait partie du groupe japonais Mitsubishi Heavy Industries (MHI), l’un des plus importants groupes industriels au monde », mentionne la société Figeac Aéro, dans un communiqué de presse.

« La signature de ce contrat stratégique représente une première étape majeure, qui ouvrira la voie à de nouvelles opportunités de coopération auprès de ce client japonais en mettant à profit notre expertise technique et notre expérience commune », souligne Jean-Claude Maillard, le PDG de l’entreprise figeacoise.

Pour équiper des avions d’affaires à réaction de Bombardier

« Ce nouveau contrat permettra d’équiper les avions d’affaires à réaction de Bombardier aussi appelé Global 5 000 / 6000, et plus précisément la Center Wing Box », nous explique la direction de Figeac Aéro. Ce caisson central de voilure de l’appareil réalise la jonction entre les ailes et avec le fuselage, comme le précise notre interlocuteur : « C’est un sous-ensemble essentiel qui est situé entre les ailes et plus spécifiquement sur la partie basse de l’appareil à savoir la soute de l’avion ».

Cinq sous-ensembles montés à Figeac

Ce marché stratégique assure plusieurs années d’activité au sein des entreprises du groupe Figeac Aéro. Le montage final des cinq sous-ensembles sera réalisé en France, uniquement sur le site de Figeac dans le Lot ; tandis que les pièces de tôlerie et pièces élémentaires usinées seront produites en Tunisie, sur le site best-cost de Figeac Aéro.

Le groupe poursuit donc sa croissance et son développement, avec 3 300 salariés en France, aux Etats-Unis, au Maroc, au Mexique, en Roumanie et en Tunisie. Au 31 mars 2018, Figeac Aéro a réalisé un chiffre d’affaires annuel de 372 M€.

2018-11-09T11:52:53+00:00 09/11/2018|Revue de presse|