À la découverte des talents cachés de STS

|||À la découverte des talents cachés de STS

À la découverte des talents cachés de STS

Société Technic Services célèbre ses 30 ans avec ses clients, partenaires, salariés, mais aussi le grand public. L’occasion unique de pénétrer dans une entreprise de pointe.

On ne se lasse pas de découvrir STS menée de main de maître par Stéphan Mazars qui associe à la fois technicité et humanisme. On est bluffé par tous les savoir-faire de cette société qui travaille pour les plus grands dans les domaines de l’industrie aéronautique mais aussi agroalimentaire, navale et paramédicale. Pour preuve de sa reconnaissance, sa sélection, une fois de plus, pour le Salon du Bourget en tant que PME représentative de l’Occitanie. Mais alors qu’elle commence à être reconnue à l’extérieur, STS est encore méconnue sur son propre territoire. Et beaucoup de personnes se demandent ce qui se passe derrière ces hangars. Son patron, Stéphan Mazars, saisit donc l’occasion du trentième anniversaire de sa société pour mettre en lumière ses savoir-faire très pointus et faire connaître toute la palette de ses métiers car l’entreprise a aussi besoin de recruter. Alors, «il faut donner envie», insiste Stéphan Mazars. Tournée vers l’aéronautique à 90 %, STS poursuit sa diversification vers le nautisme, avec des pièces en polyester pour les bateaux de luxe, l’électromécanique, avec câblage et assemblage pour la boulangerie, enfin un nouveau projet devrait voir le jour, la fabrication de pales pour une utilisation peu commune…

STS a aussi mis en place des programmes spécifiques de formation aux métiers de l’entreprise, en collaboration avec les Pôle emploi de l’Aveyron et du Lot. Une première phase qui a débuté depuis peu pour «former les gens qu’on recrute. On oublie le CV, l’objectif est de détecter les aptitudes des personnes. Pour les formations standards, certains modules sont dispensés au lycée de la Découverte mais le spécifique se fait en interne», précise Stéphan Mazars. Et STS de s’attaquer maintenant à la formation des formateurs.

Source : www.ladepeche.fr – M.-Ch. Bessou – Publié le À la découverte des talents cachés de STS
2019-05-24T11:36:04+00:00 24/05/2019|Revue de presse|